Download E-books Solstices PDF

By Herménégilde Chiasson

Herménégilde Chiasson, dont l'oeuvre s’inscrit dans l’affirmation d’une Acadie moderne et contemporaine, publie un nouveau recueil de prose, «Solstices».

Qu'il soit d'hiver ou d'été, le souffle qui porte cette parole l. a. fait voyager au rythme du temps, sur les sentiers du keepsake. Sur les lieux revisités, l'œil se nourrit d'indices pour reconstituer un passé à partir de constructions ou d'objets à l'épreuve du temps, d'odeurs qui en émanent, de bruits qui les animent, de souvenirs qui les habitent.

Le lecteur plonge dans un univers intime et intérieur qui le happe dès los angeles première word et ne le laisse sortir qu’à los angeles dernière.

En avril 2009, Herménégilde Chiasson a remporté le prix Champlain pour son recueil «Béatitudes».

Show description

Read Online or Download Solstices PDF

Best Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged via the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the recent medium of images, and is electrified through Annie, who turns into her muse. the 2 shape a detailed courting, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, until eventually catastrophe finds her strength over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's certain for brand new York. it is a time whilst the becoming hazard of fascism in Europe is a continuing fear, and other people get away from truth via radio and the films. in the meantime, the 2 sisters -- enormously varied in character, but inextricably associated by means of a shared previous -- attempt to locate their locations in the advanced internet of social expectancies for younger ladies within the Nineteen Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s loss of life, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s prior, which her father have been saved hidden with assistance from the kinfolk medical professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of relations secrets and techniques that experience come to existence and of the beginning and evolution of rules – and actually a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exhilarating trip into the minds of African elephants as they fight to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have published, animals own feelings and expertise, they have to even have tales. within the White Bone, a unique imagined solely from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates an international entire and separate that but illuminates our personal.

Extra info for Solstices

Show sample text content

Eux aussi vont s’enfoncer dans d’autres parcours, d’autres couloirs, d’autres lieux, d’autres portes et d’autres pensées. Eux aussi écoutent los angeles radio. Eux aussi se demandent peut-être si los angeles pluie de feu qui tombe au loin et dont on devine los angeles lueur rougeâtre dans ce feuillage sanguinolent d’un autre automne nord-américain, si cette pluie ne va pas interrompre leur parcours et les forcer à se regarder en face. Cette idée que l. a. beauté puisse demander asile au règne animal alors qu’elle est en teach de déserter le nôtre. Je proceed seul sur l. a. course, dégagé de ces contraintes et de ces réflexions. Il n’y a plus que los angeles radio qui chante une musique que je n’écoute pas, un bruit de fond qui me donne l’idée rassurante que l. a. Terre est habitée et que je fais partie de ceux qui en sont devenus à l. a. longue l. a. preuve concluante. Un bulletin de nouvelles envahit l. a. voiture. Cette voix anonyme, éteinte, froide, qui se veut rassurante. L’indice de los angeles peur, l. a. panique latente et le besoin de se concerter pour organiser une frappe collective et générale en vue d’extirper encore une fois et une fois pour toutes le mal de l’humanité. Puis l. a. ville apparaît comme un cirque lointain, inévitable, avec son centre advertisement sur l. a. gauche et son marais qui lui fait comme une frontière naturelle. Cet étrange contraste de textures entre le bitume des terrains de stationnement et los angeles fragilité millénaire où l. a. vie se réinvente à l’infini. Tout se passe tel que prévu ou presque. Le feu rouge en face d’un viaduc où parfois un teach s’aventure et ce bâtiment tout gris qui fait penser à ces paysages industriels improvisés. Sur un des poteaux d’aluminium supportant les feux de circulate quelqu’un a fixé, avec de los angeles corde de chanvre, une affiche de carton sur laquelle on peut lire : Love and Sorrow. L’amour et los angeles peine. Les ingrédients de los angeles vraie vie. Je repense au couple en camionnette et je me dis qu’ils auraient pu bricoler cette missive, ils auraient pu los angeles lire, s’en inspirer, en endosser le contenu, le propos, le sens. À l. a. radio quelqu’un chante : Je dois retrouver ma liberté pour ne plus rien espérer. J’essaie de faire un lien entre los angeles tragédie du feu qui se joue ailleurs et l’effet de los angeles disaster qui se prolonge. Je me souviens des peines d’amour d’autrefois quand chaque chanson devenait le prolongement, le commentaire, le discussion obligé d’une histoire malheureuse semblable à los angeles mienne. Et soudain l. a. radio s’éteint d’elle-même. Il n’y a pas de grésillement, il n’y a pas d’excuse, il n’y a même plus de sign. Rien. L’effort mécanique de los angeles voiture devient saisissant de présence et de vérité. Je me demande qui a bien pu orchestrer un tel coup et avec une telle précision. Il y a des événements dont on ne connaîtra jamais l’origine. Le monde est devenu trop grand. Il se perd en conjonctures et en complexités de toutes sortes. C’est le style de réflexions qu’on se fait quand on veut à tout prix justifier l’inertie qui nous afflige. Le feu passe du rouge au vert et je prends le dernier tournant, celui qui doit me conduire sur les lieux mêmes.

Rated 4.72 of 5 – based on 45 votes