Download E-books Quand la mort s'invite à la première PDF

By Bernard Gilbert

Trafic d’influence, corruption, groupuscule révolutionnaire, conspiration, mainmise cléricale, vieux réflexes conservateurs, los angeles desk est mise... Tous les ingrédients sont habilement réunis, sous los angeles plume vive et acérée de Bernard Gilbert, pour faire de ce roman policier un portrait vivant des tristement célèbres années Duplessis. Tout ce qui grouille, et surtout, «grenouille», s’agite ici pour notre plus grand plaisir de lecteurs !

28 septembre 1954. Soir de première au Théâtre municipal, où l. a. compagnie présente quarter, de Marcel Dubé, devant tout le gratin de los angeles ville de Québec. Pendant le deuxième acte, coup de théâtre, le comédien-vedette de los angeles troupe, Edmond Granteuil, meurt sur scène. Quelques instants plus tard, Paul Tarbin, le régisseur, succombe à son travel en coulisse. Appelé sur les lieux, l’inspecteur Marmet amorce son enquête. Qui a fait le coup ? Ce n’est pas si easy, comme on s’en doute. On découvre notamment que des membres de l. a. troupe qui sont mêlés aux activités du CRI, le Cercle rebelle intellectuel. Et l’événement coïncide avec los angeles disparition des trésors nationaux de Pologne, qui ont été confiés au gouvernement canadien pendant los angeles Deuxième Guerre mondiale.

Bref, l’enquête se corse; Marmet doit jouer de finesse pour distinguer le vrai du fake.

Show description

Read Online or Download Quand la mort s'invite à la première PDF

Best Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the hot medium of images, and is electrified via Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth dating, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, until eventually catastrophe unearths her strength over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's certain for brand spanking new York. it is a time whilst the growing to be possibility of fascism in Europe is a continuing fear, and folks break out from fact via radio and the films. in the meantime, the 2 sisters -- greatly varied in character, but inextricably associated by means of a shared prior -- try and locate their areas in the advanced net of social expectancies for younger women within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s demise, beginner scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s prior, which her father were stored hidden with the aid of the family members physician. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of kin secrets and techniques that experience come to existence and of the delivery and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exhilarating trip into the minds of African elephants as they fight to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have printed, animals own feelings and knowledge, they have to even have tales. within the White Bone, a singular imagined totally from the viewpoint of African elephants, Barbara Gowdy creates an international entire and separate that but illuminates our personal.

Extra resources for Quand la mort s'invite à la première

Show sample text content

Je parie une tournée de bière que c’est du russe �, marmonne l’inspecteur. � Nous allons faire vérifier �, répond l’adjoint d’un air penaud, habitué à généralement perdre les paris lancés de cette manière par son supérieur. Marmet reprend pour Groleau ses arguments et conclusions relations au mouvement rebelle et à son implication dans le vol des trésors polonais. Il termine par l. a. même interrogation : y a-t-il un lien entre le vol et les empoisonnements? Groleau hésite avant de lancer qu’il ne voit pas lequel. Marmet poursuit. — Admettons que nous savons maintenant qui est... était membre du CRI... Que nous avons los angeles preuve que ce groupe a fait tout ce qu’on lui reproche... Et admettons que nous ne sommes pas les seuls à connaître ces preuves. Certaines gens pourraient vouloir les faire taire. Tu ne penses pas? — Peut-être... Mais de là à empoisonner deux personnes... En public !!! C’est trop énorme... Qui voudrait éveiller de tels soupçons? C’est absurde... Marmet regarde son adjoint et soupire. — Deux hommes meurent d’empoisonnement violent à trente mins d’intervalle sur los angeles scène d’un théâtre un soir de première. D’après les témoignages dont nous disposons et les indices recueillis, ce seraient les leaders d’un mouvement rebelle qui se paie assez bien l. a. tête du gouvernement depuis plus d’une année. Ces empoisonnements sont liés au mouvement rebelle? Quelqu’un aurait ourdi ce crime? Pas plus que toi, je ne me résous à y croire... los angeles théorie du crime passionnel est plus séduisante. Nos deux cadavres n’étaient pas que des amis, mais bien un couple, et les homosexuels, comme tous les autres, peuvent traverser des crises, par exemple de jalousie... Cette piste est plus uncomplicated, plus limpide... et surtout moins emmerdante... Peut-être que le résultat a été influencé par les activities du CRI, mais mon instinct première demeure : double suicide ou meurtre suivi d’un suicide. D’après los angeles chronologie des événements, Tarbin aurait empoisonné Granteuil avant de se réduire les tripes en purée. — Ne manque que los angeles lettre, conclut Groleau en regardant le plancher. — Ouais... Silence. Jugeant que son examine des artefacts a assez duré pour le second, il demande à Groleau de faire préparer pour le lendemain l’inventaire détaillé du matériel trouvé chez les disparus. Puis il invite son collègue dans son bureau pour consulter les fiches remplies au théâtre deux jours plus tôt. Une demi-heure plus tard, Marmet a no longeré sur son calepin les noms qui méritent l’attention de los angeles police. Ceux-là même dont il a remarqué l. a. présence: le député Ganglion, son acolyte Bouchard et les frères Laurier. S’ajoute un poète aux accointances socialistes sur qui il a monté un file l’année précédente : Hyacinthe Cocteau. Celui-là même que Fauvert a identifié comme membre du CRI. — Nous allons d’abord interroger les gens du Théâtre municipal, annonce-t-il à Groleau. Puis il faudrait convoquer ce Hyacinthe Cocteau. S’il le faut, nous irons ensuite voir du côté de Ganglion et Bouchard. — Et les frères Laurier? — Le CRI est très à gauche.

Rated 4.23 of 5 – based on 17 votes