Download E-books Moscou Cosmos PDF

By André Girard

Faites connaissance avec Étienne et Johanna, un couple moderne qui se fixe des rendez-vous dans les grandes villes du monde. Moscou en été, telle est los angeles vacation spot choisie cette fois.

En présentant deux amants qui se redécouvrent et une ville qui dévoile ses charmes, André Girard investit le territoire de l. a. sensualité avec finesse et sensibilité.

Mi-juin, l. a. consultation d’hiver est maintenant selected du passé à RGGU, l’université d’État des sciences sociales de Russie, où Étienne est chargé de cours. Comme sur tous les campus de los angeles planète, c’est le temps des colloques et des conférences. Voilà le prétexte tout indiqué pour Johanna – qui vient tout juste de terminer l. a. première année d’un MBA à l’université de Nottingham en Grande-Bretagne – de donner un rendez-vous galant... Deux ans après leur première rencontre à Port-Alfred, et six mois après leur séjour à Prague, Étienne et Johanna vivront d’intenses retrouvailles à Moscou.

Journal d’une semaine vécue par deux Québécois en Russie, ce récit sera doublé d’un Carnet de voyage lui aussi élaboré après coup par Étienne. Il faut dire que deux semaines avant l’arrivée de Johanna, il a reçu son père, un prof de cégep à l. a. retraite et ancien marxiste-léniniste pas tout à fait repenti. À deux semaines d’intervalle, Étienne fera donc découvrir à Johanna et à son père l. a. capitale des utopies perdues.

Show description

Read or Download Moscou Cosmos PDF

Best Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the hot medium of images, and is electrified via Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth courting, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, until eventually catastrophe finds her strength over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's certain for brand spanking new York. it is a time while the growing to be chance of fascism in Europe is a continuing fear, and other people get away from fact via radio and the films. in the meantime, the 2 sisters -- tremendously assorted in character, but inextricably associated by means of a shared earlier -- try and locate their locations in the complicated internet of social expectancies for younger women within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s dying, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s prior, which her father were stored hidden with assistance from the kin medical professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of relations secrets and techniques that experience come to existence and of the beginning and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exciting trip into the minds of African elephants as they fight to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have published, animals own feelings and know-how, they need to even have tales. within the White Bone, a singular imagined completely from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates a global complete and separate that but illuminates our personal.

Additional info for Moscou Cosmos

Show sample text content

Encore haletants d’avoir couru le dash ultimate du marathon de Saint-Pétersbourg, nous avons présenté nos billets en disaster au contrôleur de faction, et nous n’avions pas atteint notre compartiment K19 que le educate s’ébranlait, lentement mais sûrement. Tu vois, ai-je lancé avec une pointe de reproche en te montrant le quai qui bougeait, et toi, tu t’es contentée d’un rire de dérision, incapable seulement d’imaginer ce qui m’aurait attendu si nous avions raté le teach. Songeant à l. a. journée perdue et à ce que j’aurais dû me taper en procédures après avoir poireauté des heures dans l. a. dossier réservée aux étrangers, j’ai poussé l. a. portière pour découvrir avec un sure plaisir que je n’ai pas cherché à dissimuler deux femmes vêtues comme pour aller au Palais de Justice, et l. a. pression est tombée d’un cran. L’une d’elle était occupée à préparer sa couchette du haut alors que l’autre, visiblement plus âgée, fouillait dans son sac à major en laissant s’entrechoquer ses bracelets africains. Elle a levé l. a. tête pour nous jauger, nous, les arrivants de los angeles dernière minute avec qui elles auraient à partager l’espace. Visiblement amusée de nous voir ainsi reprendre notre souffle, elle nous a lancé un charmant sourire maternel que j’ai particulièrement apprécié. Je le lui ai rendu après un bonsoir bien articulé que j’ai aussitôt traduit en anglais. J’avais los angeles nette effect qu’elle lisait dans mes pensées, qu’elle savait très bien que j’étais heureux comme un seul homme à l’idée de me retrouver avec toi en leur compagnie. Il y a toujours un definite rigidity quand on achète son billet; on ne sait jamais avec qui on va partager les lieux. Parce qu’il y a de tout dans l’humanité. J’avais déjà vécu une scenario limite, une nuit d’automne au retour de Kiev. J’avais prévu une bonne nuit de récupération après une journée de recherche aux information parce que j’avais un cours de langue à donner en arrivant, et j’étais tombé sur deux fêtards dans los angeles cinquantaine. Cette fois-ci, le sourire de los angeles dame exprimait une belle complicité, ça ressemblait au bonheur, et notre nuit serait peut-être même libertine. Ouais, t’ai-je avoué après avoir posé mon sac à dos sur l. a. banquette dans le yet de t’entraîner dans le couloir pour leur laisser le temps de s’installer, ç’aurait pu être pire, crois-moi. C’est le grand luxe, Johanna, même que… attends un peu – elles échangeaient librement, oubliant que certains touristes plus futés que l. a. moyenne des ours peuvent tout comprendre – , il semble bien qu’elles apprécient notre présence, et puis… oui, los angeles plus âgée te trouve très belle. Pour toute réaction, tu m’as lancé un regard fatigué, ou d’exaspération, je ne saurais dire. Ça roulait lentement, c’était bien parti, et dans l’instant, los angeles plus jeune m’a contacté l’épaule pour me faire savoir qu’on pouvait maintenant entrer. Mon cœur ayant european le temps de retrouver un rythme basic, j’ai pu à mon journey m’occuper de l. a. couchette du haut qui allait être l. a. tienne alors que tu te perdais dans ton sac à los angeles recherche de je ne sais quoi.

Rated 4.71 of 5 – based on 4 votes