Download E-books L'extrême frontière: Poèmes 1972-1988 PDF

By Gérald Leblanc

« L’extrême frontière », publié initialement en 1988, regroupe des textes de plusieurs époques, répartis en sept sections. Les textes les plus anciens datent de 1972, bien avant l. a. booklet du most efficient recueil de Gérald Leblanc, en 1981.

Ce recueil est marqué par un travail poétique en mouvement, chacune des sections marquant un approfondissement de los angeles matière première, l. a. langue et ses rythmiques. Le recueil contient les textes des chansons bien connues que Leblanc a écrites au cours des années 1980 pour le groupe 1755.

En parallèle au travail sur los angeles matière poétique, « L’extrême frontière » rassemble les bribes de ce qui pourrait constituer une autobiographie ou un roman de formation. S’établit ici un rapprochement avec « Moncton mantra », seul roman du poète, qui raconte sa difficile venue à l’écriture dans le bouillonnement culturel du Moncton des années 1970 et 1980.

La poésie, ici, se manifeste comme pratique vitale et politique.

Show description

Read or Download L'extrême frontière: Poèmes 1972-1988 PDF

Best Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the hot medium of images, and is galvanized by means of Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth dating, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, until eventually catastrophe finds her energy over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes go away of her sister, Nora, who's sure for brand spanking new York. it is a time whilst the turning out to be chance of fascism in Europe is a continuing fear, and other people break out from fact via radio and the flicks. in the meantime, the 2 sisters -- tremendously diverse in character, but inextricably associated through a shared previous -- attempt to locate their locations in the advanced internet of social expectancies for younger women within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s loss of life, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s earlier, which her father were saved hidden with the aid of the kinfolk health practitioner. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of kinfolk secrets and techniques that experience come to lifestyles and of the start and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exhilarating trip into the minds of African elephants as they try to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have printed, animals own feelings and understanding, they need to even have tales. within the White Bone, a singular imagined completely from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates an international entire and separate that but illuminates our personal.

Extra info for L'extrême frontière: Poèmes 1972-1988

Show sample text content

Bourque ou de Daniel Dugas, et d’autres qu’on connaîtra plus tard. Les artistes que nous apprécions. Roméo Savoie ou Réjean Toussaint. Yvon Gallant ou Paul Édouard Bourque. Les interminables conversations à parler des mêmes choses, à les revoir sous leurs angles inépuisables. Les endroits où nous sommes allés… Où nous avons vécu des moments de détresse ou d’exaltation. l. a. chapelle de Taillon, l. a. large Franco-fête, l. a. Rochelle, Beaubourg, l. a. Bibliothèque nationale du Québec, Montréal… Poésie Ville Ouverte, Poésie Caméléon, l. a. rencontre internationale Jack Kerouac… moments où los angeles poésie devient parole, devient sonore, devient vibration dans l’océan de los angeles sense of right and wrong. Gérald Leblanc, poète de l’oralité. Ce souffle et cette révolte quand los angeles poésie monte sur l’estrade pour se dire intégralement, déjouant ainsi les bégaiements de los angeles politique, les sermons de l. a. morale et les rappels à l’ordre. Le besoin immédiat de ne pas faire d’effets littéraires mais d’aller au plus pressing, de dénoncer, de dire tout haut les choses que certains n’ont jamais osé penser tout bas, de mettre à l’épreuve le pouvoir, de le forcer à se commettre. Toutes ces fonctions, Gérald Leblanc les a d’abord assumées avec un plaisir sacrilège et un sarcasme parsemé de rires iconoclastes et de bravado. vivre icitte c’est tomber en bas du Cloud nine après une assemblée de los angeles SANB (1974) L’ironie de cette période, surtout des années soixante-dix, témoigne du mépris qu’il fallait enrayer, mais les temps ont changé et les textes des années quatre-vingt aussi. Désormais, c’est los angeles dérive existentielle qui s’affirme, une dérive où l. a. ville et los angeles musique s’allient comme témoins de l’amour, du désir, d’une blessure. On retrouve dans cette dérive un malaise et surtout los angeles présence oppressante des objets. l. a. dénonciation d’une aliénation collective a fait position à une sorte de moral sense blanche et zen. Le spectacle déprimant de l. a. douleur du monde persiste toujours, mais il est vu de loin dans une tristesse infinie. Le sentiment qu’on ne peut changer le monde, mais plutôt en témoigner. Par le biais d’une moral sense aiguë du quotidien, on retrouve dans ces textes des effets de réel. Même l’Acadie semble lointaine. Seule demeure une présence au monde, qui se traduit par des éclats, des � flashes », par un réel impressionniste. Un monde décontenancé qui n’arrive plus à se dérober. En somme, l. a. poésie de Gérald Leblanc, dans son étendue, affirme le drame essentiel de los angeles collectivité acadienne dans son espace. Pouvons-nous exister dans le temps seulement en continuant de nier notre espace? Il y a longtemps que l’Acadie n’est plus un can pay autrement que dans l’imaginaire, et cet imaginaire s’alimente, depuis plus de cent ans, à toute une idéologie qui nous dit que si nous ne sommes pas acadien, nous ne sommes rien. C’est une réalité qui nous laisse une bien maigre marge de manœuvre. Seulement, le monde proceed de s’ouvrir, de se déplier à perte de vue. Le problème de l’identité, ce vieux problème du dix-neuvième siècle, proceed encore de nous retenir et de nous hanter.

Rated 4.19 of 5 – based on 24 votes