Download E-books Les routes incertaines (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 3) PDF

By Hélène Brodeur

Troisième et dernier tome des « Chroniques du Nouvel-Ontario », « Les routes incertaines » swimsuit le parcours sinueux d’une première génération née dans le Nord de l’Ontario, à l’époque turbulente de l. a. Seconde Guerre mondiale.

Du Nord ontarien à l’Afrique, en passant par Montréal, Ottawa et l’Europe, ces routes mènent tantôt à l’ambition tantôt à los angeles déchéance. L’entreprise commerciale des frères Marchessault réussira-t-elle ? Jean-Pierre deviendra-t-il médecin, comme il le souhaite ? Rose-Delima reverra-t-elle Donald, celui qu’elle aime mais que los angeles vie et l. a. tradition éloignent ? Cette époque bouleverse les plans de ces jeunes Franco-Ontariens qui, au seuil de l’âge adulte, entrevoyaient leur vie tout autrement. On swimsuit leur parcours jusqu’à l’éclatement du Canada français en 1968.

La parution des « Routes incertaines » dans l. a. Bibliothèque canadienne-française complète l. a. réédition de cette saga, « l’une des œuvres les plus importantes de l. a. littérature franco-ontarienne, tant par l’envergure que l’indéniable qualité littéraire ». — Doric Germain, Dictionnaire des écrits de l’Ontario français.

Show description

Read Online or Download Les routes incertaines (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 3) PDF

Similar Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the recent medium of images, and is galvanized by means of Annie, who turns into her muse. the 2 shape a detailed courting, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, till catastrophe unearths her strength over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes go away of her sister, Nora, who's sure for brand spanking new York. it is a time whilst the becoming chance of fascism in Europe is a continuing fear, and folks get away from fact via radio and the flicks. in the meantime, the 2 sisters -- enormously diversified in character, but inextricably associated by means of a shared earlier -- try and locate their areas in the complicated internet of social expectancies for younger women within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s demise, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s prior, which her father have been saved hidden with assistance from the relatives health professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of relatives secrets and techniques that experience come to lifestyles and of the start and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exhilarating trip into the minds of African elephants as they try to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have printed, animals own feelings and expertise, they have to even have tales. within the White Bone, a singular imagined solely from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates an international complete and separate that but illuminates our personal.

Additional resources for Les routes incertaines (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 3)

Show sample text content

Aux Cèdres῀? Où est-ce῀? — À quinze mins d’ici. C’est notre chalet. — Excellente idée, d’autant plus que j’ai apporté un goûter justement au cas où j’y serais invité. Ce qu’elle avait appelé un chalet était une grande maison à deux étages, d’allure imposante, avec des dépendances et un grand parterre qui descendait jusqu’à l. a. grève. Sur le côté de los angeles maison, de grandes baies vitrées s’ouvraient sur une terrasse bordée d’une balustrade blanche et garnie de grandes amphores qui devaient être remplies de fleurs durant los angeles belle saison. — Eh bien, dit Jean-Pierre, ce n’est pas tout à fait le classique camp de bois rond. Leila se mit à rire. — Mon grand-père l’a fait bâtir avant l. a. guerre de 14-18. Tu vois, au fond de l. a. grande baie, l. a. maison blanche et verte῀? C’est celle du père de Nadim. Moi, je n’y suis pas venue tellement quand j’étais enfant, mais Diana y a goé sa jeunesse. Nadim et elle sont des amis d’enfance. Leila prit une clé dans son sac et ouvrit los angeles grande porte sculptée. Avant de los angeles suivre, Jean-Pierre enfouit los angeles bouteille de champagne dans un banc de neige pour l. a. refroidir. On entrait de plain-pied dans un salon très grand, avec des fenêtres monumentales donnant sur le lac, et, au fond, une cheminée de pierre grise qui s’élevait jusqu’au plafond. À droite se trouvait los angeles salle à manger avec des portes françaises ouvrant sur los angeles terrasse. Au fond, los angeles food. los angeles vue du grand escalier en spirale qui conduisait aux chambres à l’étage causa à Jean-Pierre un vif plaisir. Comme Rhett Butler dans Autant en emporte le vent, il pourrait, le second venu, prendre Leila dans ses bras et l. a. porter jusque là-haut, dans l’une des chambres. Le seul ennui, c’était qu’ils ne se trouvaient pas sous le doux ciel de los angeles Géorgie. Ici régnait le froid mortel qui sévit dans les maisons non chauffées des Laurentides au mois de mars. — Si tu veux bien m’indiquer où se trouve le bois, je vais faire du feu dans l. a. cheminée, se hâta-t-il de dire. — Ce n’est pas l. a. peine. Je vais brancher les radiateurs électriques du salon. D’un geste, elle indiqua le canapé. — Viens, nous allons nous asseoir ici et dans quelques instants nous sentirons une bonne chaleur. — Elle est magnifique, cette maison, dit Jean-Pierre, cherchant une excuse pour monter à l’étage et ouvrir le chauffage dans l’une des chambres. Tu permets que je los angeles visite un peu῀? — Mais non, pas maintenant. Viens près de moi. Leila lui prit les deux mains et le força à s’asseoir. Puis, le fixant de ses grands yeux verts, elle continua῀: — Tu es vraiment un gentil garçon, Jean-Pierre. Je suis contente de t’avoir connu. — Et moi, donc῀! Tu es los angeles femme los angeles plus merveilleuse que j’aie jamais rencontrée. Ses lèvres roses, découvrant des dents petites et bien rangées, étaient tout près. Il y posa les siennes et sentit qu’elle s’abandonnait contre lui. Ému, il s’enhardit à laisser sa major remonter los angeles courbe de son flanc et emprisonner un sein ferme et généreux. Elle resserra son étreinte autour du cou de Jean-Pierre. Il l’embrassa profondément, passionnément.

Rated 4.03 of 5 – based on 20 votes