Download E-books Les bourgeois de Minerve: Roman (French Edition) PDF

By Maryse Rouy

Minerve, XIIIe siècle : los angeles solidarité triomphe contre l’intégrisme religieux et l’intolérance idéologique. Un mystery médiéval pour mieux comprendre notre monde moderne et ses querelles fratricides. Avant que le cadavre du dominicain murdereré ne soit retrouvé à quelques pas de l’enceinte de los angeles cathédrale, Minerve, petite ville languedocienne vivait des jours tranquilles en ce début de XIIIe siècle. Et pourtant y cohabitaient deux allégeances chrétiennes radicalement opposées, les catholiques et les parfaits ou bons hommes, ces cathares considérés comme hérétiques par l’Église officielle. l. a. croisade fratricide des albigeois qui a semé los angeles terreur sur tout le territoire semblait bien avoir épargné ce petit bourg. Mais l’arrivée de l’inquisiteur, suspicieux, accusateur et menaçant, mandaté par l’évêque, allait bouleverser los angeles paisible regimen minervoise. Cependant, malgré tous ses efforts pour découvrir les secrets and techniques du bourg en dressant les gens les uns contre les autres, il se heurtera à un monde où los angeles solidarité major tout, même l. a. foi. Tout en poursuivant sa rigoureuse prospection de l’univers médiéval, Maryse Rouy nous offre ici, sous l. a. forme du mystery, un roman d’une étonnante actualité. Le paradoxe minervois ne sera pas sans évoquer certaines events politiques actuelles : l’Irlande, los angeles Bosnie, l. a. Palestine... Voici un livre d’un humanisme juste, sans complaisance, sans triomphalisme, non plus que sans « answer globale ».

Show description

Read or Download Les bourgeois de Minerve: Roman (French Edition) PDF

Similar Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the recent medium of images, and is electrified through Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth courting, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, till catastrophe finds her energy over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's certain for brand new York. it is a time while the growing to be chance of fascism in Europe is a continuing fear, and folks break out from truth via radio and the flicks. in the meantime, the 2 sisters -- greatly assorted in character, but inextricably associated by means of a shared prior -- try and locate their locations in the complicated internet of social expectancies for younger ladies within the Nineteen Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s dying, beginner scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s previous, which her father were saved hidden with assistance from the kin healthcare professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of family members secrets and techniques that experience come to existence and of the delivery and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exciting trip into the minds of African elephants as they fight to outlive. If, as many fresh nonfiction bestsellers have published, animals own feelings and know-how, they need to even have tales. within the White Bone, a unique imagined fullyyt from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates an international complete and separate that but illuminates our personal.

Extra resources for Les bourgeois de Minerve: Roman (French Edition)

Show sample text content

En rougissant beaucoup, il demanda, désignant l’intérieur de l. a. maison : — Est-ce que je peux… ? — Oui, bien sûr, dit-elle, entre ! Et elle referma l. a. porte derrière lui. — Voyons, montre-moi ce que tu caches dans ces sarments! Il posa son fagot sur le sol, écarta les rameaux et sortit triomphalement le lièvre qu’il tint à bout de bras, aussi haut que sa taille le lui permettait. — Seigneur ! Mais il est énorme ! Et il est pour moi? Blaise se rengorgea : — Oui. — Qui me l’envoie ? Ton père ? … Ton frère? L’indignation faillit l’étrangler et il rectifia violemment : — Non. C’est moi. — Toi? Mais… Soudain, elle comprit. — Mais tu n’es qu’un enfant ! — Ce n’est pas vrai ! protesta-t-il avec conviction. — D’où le sors-tu, ce lièvre? Tu l’as volé à quelqu’un? Il se redressa, plein de fierté : — Non, je l’ai pris au collet. Et il ajouta, plus timidement : — Pour vous. Il y avait tellement de désir et de supplication dans les yeux du garçon qu’elle le prit en pitié. Après tout, il n’avait qu’un ou deux ans de moins que ses frères quand elle les avait initiés, et celui-ci était beau comme un ange… Elle caressa les cheveux bouclés, suivit du doigt le contour encore enfantin de l. a. joue, lui saisit los angeles major et le conduisit jusqu’à sa couche. Blaise avait joui très vite, puis il s’était pelotonné, le visage contre los angeles poitrine de Gaillarde, et s’était endormi. Elle devina qu’il était relaxationé éveillé toute los angeles nuit, trop excité pour dormir. Dans le sommeil, il garda le sourire de béatitude qui lui était venu à los angeles découverte du plaisir et elle en fut émue malgré elle. Les joues encore lisses de Blaise étaient celles d’un enfant, et il lui healthy songer à celui qu’elle n’avait pas eu : l’enfant du viol, que sa grand-mère avait fait passer. Par miracle, elle avait échappé à l. a. mort, mais elle était restée aussi stérile que les pierrailles du causse. Il aurait peut-être ressemblé à Blaise… Peut-être, d’ailleurs, aurait-il été son frère, automobile elle ne pouvait pas savoir lequel des violeurs l’avait engendré. Gaillarde avait-elle ecu envie de le garder? Elle ne s’en souvenait pas bien. De toute façon, elle n’avait pas european le choix. En plantant entre ses cuisses l. a. mince tige pointue, sa grand-mère, pour los angeles consoler d’un éventuel remorse, lui avait dit : — Tu en feras un autre quand tu auras un homme. Si tu gardes celui-ci, tu ne trouveras pas de mari. Gaillarde n’avait pas protesté : elles étaient pauvres et une bouche de plus à nourrir aurait pesé trop lourd. L’aïeule lui avait souvent raconté les difficultés de sa propre enfance, lorsqu’elle avait dû l’élever seule parce que sa mère était morte en lui donnant le jour et que son père avait préféré partir sur les chemins. l. a. vieille n’avait pas envie de recommencer et Gaillarde comprenait cela. Elle avait beaucoup saigné, puis elle était restée longtemps entre l. a. vie et los angeles mort. Pendant qu’elle était grabataire, l. a. misère avait remplacé l. a. gêne. C’est alors qu’ils étaient venus, l’un après l’autre, portant un sac de blé ou de fèves. Pour l’aider. Pour se donner bonne sense of right and wrong.

Rated 4.20 of 5 – based on 30 votes