Download E-books Faux et filatures PDF

By Fabien Ménar

C’est dans le monde passionnant de l’art (crapuleux) que se déploie cet first-class roman de Fabien Ménar. Avec un habile sens de los angeles mise en scène et une écriture intelligente, Fabien Ménar nous entraîne dans un dédale de filatures gigognes. S’ouvre à nous un univers où les enquêtes s’entrecroisent et dans lequel les intrigues, bouclées d’une major experte, vous tiendront en haleine jusqu’à un coup d’éclat sans précédent !

Thomas est un jeune concierge d’immeuble qui a un passe-temps bien particulier : suivre les gens qu’il croise dans l. a. rue et inventer à leur sujet des histoires qu’il raconte à monsieur Defoe, son voisin aveugle. Mais en s’arrêtant, un jour, dans un eating place du Vieux-Montréal, sa vie prend un travel insoupçonné. En décidant de filer un homme intrigant qui s’avère être un galeriste véreux, il met malgré lui le doigt dans un engrenage menaçant.

Vierge Lys, surnommée par ses confrères Mona Lisa, est détective spécialisée en œuvres d’art. Elle souhaite faire l. a. lumière sur un vital trafic de fake tableaux expressionnistes. Parallèlement, elle reçoit un message anonyme lui indiquant de faire analyser une toile du célèbre peintre espagnol Bodega, installé au Québec depuis dix ans. De Hollywood à Montréal, elle tente par tous les moyens de démanteler un imposant réseau de faussaires.

Les filatures et les quêtes des deux personnages s’entremêlent tout au lengthy du récit. Mettant chacun sa vie en péril au revenue de l’art et dans l’espoir de faire jaillir los angeles lumière sur ce sombre marché, Thomas et Mona Lisa ne manquent pas d’en apprendre sur eux-mêmes et de révéler leurs vraies couleurs.

Show description

Read or Download Faux et filatures PDF

Similar Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by way of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the recent medium of images, and is galvanized by means of Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth dating, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, till catastrophe unearths her strength over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's certain for brand spanking new York. it is a time whilst the becoming possibility of fascism in Europe is a continuing fear, and folks break out from truth via radio and the films. in the meantime, the 2 sisters -- drastically various in character, but inextricably associated through a shared prior -- try and locate their areas in the complicated internet of social expectancies for younger women within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s demise, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s earlier, which her father have been saved hidden with assistance from the relatives health care professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of kinfolk secrets and techniques that experience come to lifestyles and of the start and evolution of principles – and actually a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exhilarating trip into the minds of African elephants as they try to outlive. If, as many fresh nonfiction bestsellers have printed, animals own feelings and wisdom, they have to even have tales. within the White Bone, a singular imagined fullyyt from the viewpoint of African elephants, Barbara Gowdy creates a global complete and separate that but illuminates our personal.

Extra info for Faux et filatures

Show sample text content

Comme toutes les fois que monsieur Defoe et moi discutons autour d’un cognac, Dinah, une belle chienne à l. a. poitrine blanche et au museau grisonné par l’âge, roupille aux pieds de son maître. Son pelage noir de bouvier bernois bleuit sous les lueurs affaiblies d’un lampadaire qui filtrent à travers los angeles fenêtre. J’ai vite découvert ce qu’a d’incomparable l’attachement qui lie un aveugle à son chien. — Alors, ce roman, ça prend forme ? J’ignore pourquoi, mais depuis que je lui ai glissé un mot sur mon éventuel projet d’écriture, il revient constamment sur ce sujet. — Je vous l’ai dit mille fois : je me contente de griffonner des idées dans mon cahier. Je ne me sens pas de taille pour commencer un roman maintenant. — De toutes nos passions, los angeles plus légitime et los angeles plus méconnue d’entre toutes est l. a. procrastination. Ce qui me fait dire que tu es dans los angeles bonne voie. — remark ça ? — Parce que l. a. vie est une affaire qui n’en vaut pas los angeles peine, surtout pas que l’on se dépense pour elle. Elle n’est qu’une gigantesque foire d’empoigne où chacun convoite le superior prix, c’est-à-dire l. a. gloire. Heureux qui, comme Jean Tremblay, se contente des prix de consolation : mourir jeune, pauvre et inconnu. Mais tout le monde n’a pas cette veine. — Qui est Jean Tremblay ? — Aucune idée. Il a dû mourir jeune, pauvre et inconnu. — Tenez, voici votre cognac. De toute manière, je ne cherche pas los angeles gloire. — Ne joue pas les humbles, ça ne te va pas. Tu es du bois dont sont faits les grands écrivains. Et comme l. a. plupart d’entre eux, à los angeles fin de ta vie, tu vas désavouer ce que tu auras fait de mieux. À quoi bon prendre los angeles plume ? — Si je vous suis bien, il y aurait en moi un grand écrivain qui ne devrait pas écrire. — Pas tout à fait. Il importe seulement que tu écrives pour los angeles bonne raison. — Laquelle ? — Pour rien. Chaque heure nous pousse vers notre mort. Il faut donc trouver le moyen de tuer le temps. L’art est l’un de ces moyens. Il n’y a que les intellectuels pour nous faire croire que l’art sert à éclairer le monde, alors qu’en vérité il enseigne los angeles manière de le quitter. Le monde, dis-moi, a-t-il changé après l. a. booklet des Frères Karamazov, de los angeles humaine ou de l. a. Montagne magique ? l. a. vérité, c’est que tout va comme si aucun de ces romans n’avait été publié. C’est dur à entendre, je sais, mais los angeles littérature n’a pas plus d’utilité que l. a. musique d’ameublement. Elle sert de fond sonore mais personne ne l’écoute vraiment. C’est pourquoi l’écrivain qui fourre dans un tiroir son œuvre une fois terminée, celui-là est guidé par los angeles seule ambition qui soit digne de admire. Kafka, lui, avait compris. — Écrire pour ne pas être lu, c’est gai. — Mais los angeles vie est une mauvaise blague, Thomas, bien plus macabre encore que l. a. mort elle-même. Et toutes deux ont en commun qu’elles nous tombent dessus sans permission ni explication. Alors s’il fallait en plus les prendre au sérieux… — Vous êtes d’un pessimisme… — N’exagère pas, j’ai, comme tout le monde, mes moments optimistes. Mais ça n’excède jamais une durée de vie de quinze secondes.

Rated 4.95 of 5 – based on 15 votes