Download E-books Des truites à la tomate PDF

By Philippe Poloni

Dans ce suspens aux allures baroques, il n’y a qu’un seul coupable et il s’agit d’un tableau, Le Carré blanc sur fond blanc de Kasimir Malevitch. À reason de lui, des individus seront amenés à commettre des crimes. l. a. mort comme métaphore devient ainsi le aspect primary d’une recherche esthétique troublante.

Dans un variety grinçant, Philippe Poloni nous conduit dans une histoire aux développements rocambolesques. Ses personnages bigarrés nous entraînent successivement dans l. a. mort des arts et l. a. mort tout courtroom. Rien de moins !

John Di Homogrosso, gardien au Musée d’art moderne de big apple, remarque un homme qui vient toujours contempler le même tableau. Voulant savoir pourquoi quelqu’un peut s’intéresser tant à un carré blanc sur fond blanc, il décide d’aborder le mystérieux visiteur. C’est ainsi qu’il apprend que cet homme, un artiste en style du nom de Cosmo Maffia, ne peut plus peindre depuis qu’il a vu cette œuvre. À ses yeux, les limites de los angeles peinture ont été atteintes, rien ne peut surpasser cette toile.

James de Carton, le galériste responsable de l. a. carrière de Maffia, est désespéré. Que va-t-il vendre à sa clientèle sélecte si Cosmo Maffia refuse désormais de peindre? D’autant plus qu’une autre artiste courue dans le Tout manhattan, Anita Braun, vient aussi de quitter son écurie à reason d’un melanoma qui l’arrache à los angeles vie pièce par pièce et qui lui gruge toutes ses énergies.

Deux artistes cessent donc de peindre au même second. Intrigués par les motivations de chacun, Braun et Maffia se rencontrent. Pour se sortir du gouffre artistique dans lequel ils se trouvent, Anita Braun va proposer à Cosmo une nouvelle manifestation esthétique : l’homicide comme l’un des Beaux-Arts. Soigneusement choisies par Anita Braun, les victimes vont rapidement se succéder. Mais Cosmo se met à douter des nobles intentions artistiques de sa collègue et les meurtres commencent à lui peser lourd sur los angeles conscience…

Show description

Read Online or Download Des truites à la tomate PDF

Best Canadian Literature books

Afterimage

Encouraged by means of the lifetime of Julia Margaret Cameron, Afterimage is the daring and provocative tale of Annie Phelan, a maid in the house of Isabel and Eldon Dashell. Isabel is experimenting with the hot medium of images, and is electrified via Annie, who turns into her muse. the 2 shape an in depth courting, but if Eldon devises his personal plans for the younger maid, Annie approximately loses herself, till catastrophe unearths her energy over the Dashells’ paintings and hearts.

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes go away of her sister, Nora, who's sure for brand new York. it is a time whilst the turning out to be possibility of fascism in Europe is a continuing fear, and other people get away from truth via radio and the films. in the meantime, the 2 sisters -- significantly diverse in character, but inextricably associated by way of a shared prior -- attempt to locate their locations in the advanced internet of social expectancies for younger ladies within the Thirties.

Belle Moral: A Natural History

Following her father’s demise, novice scientist Pearl MacIsaac struggles to find the key of her family’s earlier, which her father have been stored hidden with assistance from the kinfolk healthcare professional. Set in Scotland in 1899, this darkish and redemptive gothic comedy is a narrative of relatives secrets and techniques that experience come to existence and of the beginning and evolution of principles – and really a play of morals.

The White Bone: A Novel

An exciting trip into the minds of African elephants as they fight to outlive. If, as many contemporary nonfiction bestsellers have printed, animals own feelings and understanding, they have to even have tales. within the White Bone, a unique imagined solely from the point of view of African elephants, Barbara Gowdy creates a global entire and separate that but illuminates our personal.

Additional info for Des truites à la tomate

Show sample text content

Franchement, c’est bête un touriste! Et le pire, c’est que les pictures vont circuler de major en major, automobile c’est là le destin d’une photographie n’est-ce pas! Tout le monde a des pictures d’un dad or mum éloigné, vivant ou décédé. Un jour, je serai mort! Des êtres humains que je ne connais pas et vivant dans un can pay que je n’ai jamais stopover até vont regarder ces pictures… et que vont-ils voir? Mon regard sur des êtres aimés. Mon regard n’est pas un patrimoine qui circule de génération en génération. Voilà pourquoi j’ai cadré de los angeles sorte! Voilà pourquoi j’ai éliminé ces regards qui me regardent… C’est easy non? Moi, je trouve ça easy! Cyrus Ballbeck était frappé d’une stupeur admirative. Il réfléchissait à cette affaire. Il fallait prendre cette démonstration en considération. Ces milliers d’êtres humains étêtés sur papier glacé étaient le signe irréfutable qu’il y avait effectivement de l. a. justesse derrière cet acte de sabotage. Di Homogrosso n’avait plus rien à dire, il continuait de regarder les pictures une par une, de les comparer au ciel bleu. Elles étaient toutes fascinantes. On en regardait une et on ne pouvait s’empêcher de passer à l’autre, et encore à une autre… Un plaisir inconnu était là, au rendez-vous de chaque picture qui se donnait à l’œil. — Est-ce que je peux garder ces photographs? demanda soudainement Di Homogrosso. — Cela est hors de query… Nous allons prendre des mesures disciplinaires et ces pictures seront retenues contre vous. — Des mesures disciplinaires, pourquoi? Je me protège contre une armée de touristes qui se croit tout permis et vous allez me punir pour cela… — Je suis responsable de ce jardin des sculptures et j’ai une legal responsibility éthique envers chaque visiteur de ce prestigieux musée. Je suggest de mettre fin à cette entrevue. Demain, il est inutile de vous présenter au travail. Restez chez vous et attendez mon appel. Un peu plus tard, Di Homogrosso entra dans un café du reduce East facet et commanda un cappuccino. Il était fier. Il avait subtilisé une picture sous les yeux du conservateur. Une seule, l. a. plus belle! Elle se démarquait des autres par son intensité dramatique. C’était l. a. picture d’une femme. Elle était seule. Elle n’était pas japonaise mais italienne. Une femme bien ronde et robuste, une femme certainement attachée aux vertus de l. a. terre. Elle avait perdu son groupe et pleurait sagement dans un coin du jardin. Di Homogrosso offrit son aide. Elle demanda sur-le-champ d’être photographiée devant ce bouquet de magnolias en fleurs. Et elle fut décapitée sans aucune pitié. Il regardait l. a. photograph et, sincère comme il ne l’avait jamais été, il soupira : — My God, what have I performed? Il regrettait. Pendant ce temps, le cappuccino refroidissait. GUETTER QUELQUE selected DE BEAU Cyrus Ballbeck, voulant suivre les recommandations des prestigieux visiteurs décapités, avait à dessein de renvoyer Di Homogrosso. Il en fut incapable. Après cette extravagante explication sur le regard dérobé, le conservateur se ravisa et décida de jeter l. a. lettre de congédiement à l. a. corbeille. Il dut se l’avouer, il avait été quelque peu séduit par le désir de l’agent de sauver son regard contre les envahisseurs nippons.

Rated 4.74 of 5 – based on 36 votes